jeudi 5 janvier 2017

Guy Corneau

Guy Corneau www.guycorneau.com
Guy Corneau
www.guycorneau.com





Guy Corneau est un psychanalyste jungien,
conférencier et auteur d'essais populaires en psychologie
et en développement personnel.


Sur le Net

Thèmes que Guy m’a fait découvrir et que j’aimerai explorer avec vous. 


 

6 commentaires:

  1. Il a un fort accent québécois et je ne comprends pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton observation. Lorsque Guy s’exprime au Québec. Il est dans son jus, en phase avec ses invités. Son français est excellent lorsqu’il s’adresse au public européen. Il vient régulièrement en France, nous faire profiter du bonheur de le rencontrer, à l’occasion de conférences. Je vais chercher des vidéos plus accessibles à notre diction. A bientôt.

      Supprimer
    2. Ok merci à toi Franck !

      Supprimer
    3. C’est un plaisir de partager, un thème qui tient à cœur.
      Le meilleur de soi, c’est un peu comme gagner au loto sans les inconvénients, comme la perte de sens en la vie, lorsque tu n’as plus besoin d’être utile aux autres.
      Mon intuition est que, favoriser cette qualité humaine peut libérer dans la société une énergie prodigieuse.
      Connais-tu un autre auteur qui a développé cette intelligence d’être soi-même, afin d’offrir à ses proches la plus belle expression des talents spécifiques à chacun d’entre nous ?

      Supprimer
    4. Donner le meilleur de soi-même et ne pas être meilleur que les autres !
      C'est ce qui devrait être appliqué pour les enfants ! Mais pas mal d'adultes, sont des gens corrompus ! ( C'est mon point de vue ) Ce n'est pas ce que l'on apprend aux enfants hélas !

      Supprimer
    5. Ton point de vue est au cœur de l’écueil sur l’interprétation de cette démarche.
      Dans le sens noble, c’est faire émerger depuis notre source intérieure ce qui est original, authentique, ce qui nous rend unique dans la création et dont le monde a terriblement besoin.
      Dans le sens trivial, c’est la compétition, un gagnant et un ou des perdants.
      Il nous appartient d’élever nos petites princesses et nos petits princes dans la noblesse du cœur. Si nous voulons transformer le monde, nous devons prendre nos responsabilités de parents bienveillants en la capacité de chacun de nos enfants d’offrir le meilleur d’eux-mêmes au monde. Tout est dans le regard, les encouragements et l’amour qu’on leur porte naturellement. Ils sont le fruit de la création, permettons leur d’épanouir leur joie d’être au monde.
      Merci de m’avoir stimulé par ton doute, dont le fruit est la lucidité.
      Bien amicalement.
      Franck

      Supprimer

Merci de participer à la réflexion de ce blog en postant votre commentaire ici, identifié avec un pseudo, si cela est possible. Le partage est source de richesse. Exprimez-vous !